banner-augustin

De la qualité artisanale à la fabrication industrielle : l'excellence opérationnelle 
selon MICHEL & AUGUSTIN

   < Retour aux articles

Michel de Rovira est co-fondateur de Michel & Augustin. Il raconte comment deux jeunes garçons gourmands sont devenus, en douze ans, les fameux « trublions du goût » : une aventure humaine dont la réussite est aussi fondée sur l’excellence opérationnelle. La recette du succès ? Maîtrise de la qualité, encadrement rigoureux des sous-traitants et recherche de l’innovation.

Au départ, deux camarades de lycée, Michel et Augustin, réussissent à faire émerger leur marque de biscuits grâce à des actions de communication originales, par exemple une forte utilisation des réseaux sociaux ou des événements ludiques dans les rues. Douze ans après, forte d'un réseau solide de sous-traitance industrielle, la marque côtoie dans les rayons les plus grands de l'agroalimentaire. Comment y sont-ils arrivés, qu'ont-ils appris en chemin ?

« Une jolie marque alimentaire pour porter le savoir-faire pâtissier français, proposer une aventure entrepreneuriale et raconter cette aventure en temps réel à travers les médias. »

UNE QUALITÉ MAÎTRISÉE INDUSTRIELLEMENT

Dès leurs premiers biscuits, les volumes de vente grandissant vite, ils comprennent la nécessité de concilier perfection artisanale et régularité de fabrication. Plus facile à dire qu'à faire : il leur faut changer maintes fois de fabricants avant d'atteindre un niveau optimal et stable.

Aujourd'hui, les aléas sont maîtrisés :

  1. les ingrédients : qualité du beurre et granulométrie du sucre ;
  2. le processus industriel : constance et conformité de la fabrication en usine.


Une première leçon apprise… parfois dans des conditions difficiles.

« Un réseau de partenaires industriels avec qui nouer des relations de longue durée pour exceller et innover. »

UN MODÈLE DE SOUS-TRAITANCE EXIGEANT

Deuxième enseignement, la biscuiterie requiert de la haute technologie.

Ils mettent alors au point les conditions et les étapes nécessaires pour rechercher et trouver les meilleures usines :

  1. en puisant dans le patrimoine de l'industrie agroalimentaire française et étrangère ;
  2. en choisissant les fabricants capables, sur un temps long, de s'adapter et de contribuer aux innovations de la marque ;
  3. en sélectionnant celles satisfaisant à toutes les normes de qualité (IFS, BRC...).


 « Une usine qui possède une technologie très pointue et qui accepte de travailler pour nous avec des ingrédients de très haute qualité. »

DES PROJETS INNOVANTS DANS LA DURÉE

Troisième expérience décisive : si la qualité est possible dans ce modèle de sous-traitance, l'innovation l'est aussi.

Deux moyens sont combinés :

  1. la légitimité professionnelle  : tous les salariés de Michel & Augustin sont titulaires d'un CAP de pâtisserie ;
  2. les relations nouées avec les partenaires industriels s'inscrivent dans la durée, condition indispensable pour participer à la création de nouveaux produits en symbiose avec la marque.


En définitive, le type de sous-traitance mise en place par Michel & Augustin est non seulement un gage de qualité mais facilite aussi l’agilité avec le déploiement plus rapide des innovations.

 « Des prototypes, des recettes en interne dans nos locaux et une collaboration sur un temps long avec nos partenaires biscuitiers pour lancer de nouveaux produits. »


Michel & Augustin en quelques mots :

Michel et Augustin est une marque française de produits alimentaires créée en 2004 par Augustin Paluel-Marmont et Michel de Rovira.
Chiffres clés :

  1. chiffre d'affaires de 50 millions d'euros;
  2. 90 salariés ;
  3. 3 établissements : Boulogne, Lyon, New-York ;
  4. 5 univers produits et plus de 100 références ;
  5. plus de 3 500 points de vente en France ;
  6. diffusion dans 22 pays.